Arnaque Celio ?

Un blog, ça sert aussi a exprimer ses révoltes. Et bien c’est justement ce que je ressens en écoutant l’aventure de mon amie sur le site Celio, alors je vous raconte.

Le 10 septembre, son fils commande 2 tee-shirt (20,12 euros pièce) Il en profite pour utiliser le bon de réduction de 5 euros qu’il possède. Les frais de port son attirants, 3,99 euros.

Première déconvenue, le numéro de suivi de colis ne fonctionne pas. Pas grave, il attend ses tee-shirt.

10 jours après, toujours rien de livré. Mon amie appelle alors le service client qui lui dit qu’une enquête va être ouverte et qu’on la recontacte au plus vite. Jusqu’ici, tout va bien.

Le 4 octobre, toujours rien. Nouvel appel ou l’on annonce à mon amie qu’un remboursement a été effectué car les produits ne sont pas disponible. Vérification en ligne sur le compte bancaire, 1 seul tee shirt a été remboursé. Mon amie précise donc à la personne du service client qu’elle attend non seulement le remboursement de toute la commande, puisque rien n’a été livré, mais aussi celui des frais de port comme la loi y oblige Célio.

Au sujet des frais de port, la personne du service client est un peu moqueuse « oui oui on va voir pour les frais de port ».

Hier, remboursement du 2ème tee-shirt, mais toujours pas des frais de port.
Nous consultons ensemble l’espace client Célio qui est cette fois-ci accessible, et celui ci indique que le transporteur « colisprivé » n’a pas pris en charge le colis (message du 12 septembre…)

colis-prive

Il est aussi indiqué que la commande à fait l’objet d’un retour ?

celio
A ce jour, toujours pas de remboursement des frais de port.

Si Célio prend de montant des frais de port à ses clients sans jamais livrer les commandes, ils ont trouvé un bon moyen de gagner de l’argent sans rien faire… Et les clients se font arnaquer !

2 réflexions au sujet de « Arnaque Celio ? »

  1. meric

    Bonjour, à ce jour le 13 mars 2016, CELIO n’a toujours pas évoluer sur ce sujet.
    Bien au contraire, cette enseigne motive ses franchisés à pratiquer le non remboursement des articles achetés en magasin quelque soit les délais d’achat.
    Cette pratique est scandaleuse et dénoncée par de nombreux consommateurs.
    Aucune information sur les conditions de vente à l’entrée des magasins ou à hauteur des caisses qui indique le non remboursement.
    Des employés vendeurs ou vendeuses à qui ont demande de la discrétion sur ce sujet. Malgré cela certains, très professionnellement attirent votre attention sur l’impossibilité de remboursement des articles, alors que d’autres (comme par exemple à Pontault Combault en Seine et Marne) vous incitent à acheter en vous faisant croire que vous pourrez en cas de problème ramener le vêtement au magasin. Là surprise, le patron franchisé refuse le remboursement et vous propose un avoir.
    Il est tant que le législateur impose à ces commerçants irrespectueux, une obligation d’information visible dans le magasin, qui indique aux clients l’impossibilité de remboursement.

    En attendant je vous invite à préviligier d’autres enseignes qui acceptent le droit à l’erreur, le changement d’avis et respectent leurs clients.

  2. GOY

    Bonjour,
    Même chose pour moi, j’ai commandé deux jeans en solde et j’ai reçu deux autres articles que j’ai du retourner en faisant l’avance des frais puisque même quand l’erreur vient de leur service aucun bon de retour prépayé n’est prévu. Cela dure depuis des semaines, ils assurent à chaque mail ou appel que ma demande va être traitée mais c’est du vent. J’ai déjà envoyé deux fois la facture colissimo. Ils ont même eu le culot de vouloir remplacer le remboursement par un « geste commerciale » de 4,40 € de carte cadeau, donc sur un achat à venir, alors qu’ils me doivent 7.50 €. Non seulement ma commande initiale n’a jamais été honorée mais ils se moquent des gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>